Une marée humaine afflue vers Alger centre

0

Les milliers de manifestants regroupés en ce 12e vendredi de marche, à Alger centre, semblent plus que jamais déterminés à faire entendre leurs voix.

Ni les contraintes du jeûne ni celles de la chaleur, n’ont dissuadé les algériens à investir la rue pour réclamer le départ de tout le système.

Les dernières mesures prises par l’état-major de l’armée, notamment les arrestations opérées depuis samedi dernier, n’ont visiblement pas dévié les manifestants de leur trajectoire. Ils veulent un changement radical, le départ de tous les symboles du pouvoir. Des slogans hostiles au général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, ont été d’ailleurs scandés par les manifestants.

Ainsi donc,  ils étaient déjà plus d’une centaine de manifestants à occuper l’esplanade de la Grande Poste d’Alger, dès 9h du matin.

Un peu plus tard, peu avant midi, ils se comptaient par milliers. Mais à partir de 14h, c’est une véritable marée humaine qui envahissait les artères de la capitale.

A 15h, les manifestants affluaient encore à la Grande Poste. Plus de monde est attendu, en fin d’après-midi, lorsque la fraicheur s’installera. Des appels lancés sur les réseaux sociaux invitent les algériens à sortir également manifester en masse après le ftour (rupture du jeûne).

Rédaction Web

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here