in

Une mosquée profanée en France : acharnement contre les musulmans

ALGERIEPATRIOTIQUE– La mosquée de Rennes a subi une nouvelle profanation dans la nuit de jeudi à vendredi, soit trois semaines à peine après une première visite nocturne des extrémistes de droite. «Français réagissez !», «On vous avait prévenu, l’immigration tue», «Deus Vult» (Dieu le veut), lit-on sur les murs du lieu de culte musulman.
Cette attaque contre la mosquée de Rennes fait suite à l’assassinat d’une femme agent administratif au commissariat de Rambouillet par un extrémiste d’origine tunisienne. Les auteurs des tags y font clairement allusion, faisant ainsi dans l’amalgame et accusant tous les musulmans d’être des «terroristes». C’est aussi une réponse au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui s’était déplacé lors d’une précédente profanation, où il s’était dit «choqué» et avait dénoncé dans les termes les plus vigoureux ces atteintes répétées à la religion musulmane.

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *