Une ONG critique la position de l’Algérie à la main tendu du Maroc

L’association de la diaspora des Algériens résidant à l’étranger (DARE) a critiqué, jeudi, le refus des autorités algériennes d’accepter l’aide proposée par le Maroc pour faire face aux incendies qui ravagent le pays.

Dans un communiqué parvenu à Yabiladi, l’ONG a présenté ses «sincères condoléances à celles et a ceux qui ont été touché par la perte de leurs proches, suite au drame humain et écologique» et les «pertes humaines importantes plus de 70 morts et des centaines de blessés».

DARE rappelle que «beaucoup de pays ont proposé leur aide dont la France la Tunisie et le Maroc, ce qui est dans la logique du bon voisinage». «Hélas, la politique prime sur la logique solidaire et fraternelle. Pourquoi accepter l’aide de l’un et pas de l’autre ?», s’interroge-t-elle en déplorant que «le gouvernement Algérien affrète auprès de l’Union européenne deux canadairs, qui vont lui coûter de l’argent et refuse l’aide du Maroc».

Pour l’ONG, «l’urgence et la détresse imposent de répondre favorablement à tous les pays qui proposent leurs aides». «Nous sommes convaincus que la politique rependra ses droits après cette catastrophe», conclut Le communiqué signé par le vice-président de l’association, Otman Douidi.

Mercredi soir, le Maroc a annoncé que le roi Mohammed VI avait demandé au ministre des Affaires étrangères et au ministre de l’Intérieur de communiquer avec leurs homologues algériens les dispositions du royaume pour leur venir en aide dans leur lutte contre les graves incendies qui ravagent actuellement la Kabylie. Le Maroc a également annoncé être prêts à dépêcher deux Canadairs marocains pour porter assistance aux pompiers algériens dans leur lutte contre les flammes.

Lire cet article  Chanez Belaid, Miss Algérie est désormais célibataire

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS