Urgent. Victime de violences policières : un manifestant du Hirak originaire de Sétif dans le coma

+ RECENTS

Drame à Sétif. Un manifestant du Hirak se trouve depuis ce dimanche matin dans le coma à la suite des violences policières qui lui ont été infligées. Il s’agit d’un certain Omar Laouaram, une personne âgée de 71 ans, qui a été violemment matraqué par les policiers ce dimanche matin à Sétif. 

Selon le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD), Omar Laouaram a été brutalisé et les policiers lui ont asséné des coups de matraque sur la tête lors de leur intervention musclée pour disperser un rassemblement pacifique organisé devant le tribunal de Sétif en solidarité avec une vingtaine de manifestants du Hirak arrêtés et placés en garde-à-vue depuis le vendredi passé 14 mai.Il s’agit de manifestants hirakistes qui ont été embarqués manu militari vers des commissariats de la ville de Sétif en marge de la marche populaire organisée dans les rues de la ville le vendredi dernier.

Omar Laouaram et une dizaine d’autres militants du Hirak ont tenu un sit-in devant le tribunal de Sétif pour exprimer leur solidarité avec les manifestants présentés devant les juges. Malheureusement, les services de sécurité ont encore durement réprimé ce rassemblement pacifique et plusieurs arrestations ont été signalées et constatées par des sources locales. Grièvement blessé au niveau du crâne, Omar Laouaram a été évacué en urgence à l’hôpital de Sétif où ses jours sont en danger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

NE MANQUEZ PAS !