USM Bel-Abbès : C’est déjà mal parti pour le prochain exercice

0

Les prémices d’une deuxième saison de suite ratée apparaissent déjà pour l’USM Bel-Abbès, ce club de Ligue 1 de football où l’ambiguïté perdure concernant son avenir sur tous les plans.

Dans l’entourage d’ »El-Khedra » l’on est d’ailleurs convaincus que c’est déjà mal parti pour l’exercice à venir, tant que les problèmes s’accumulent au moment où les actionnaires sont toujours aux abonnés absents. Cette situation pousse déjà plusieurs joueurs de l’effectif de la saison passée à saisir la Chambre de résolution des litiges (CRL) de la Fédération algérienne de football (FAF) pour obtenir leurs arriérés des salaires et aussi leur libération automatique, indique-t-on de même source. Les camarades de Mohamed Seguer réclament plusieurs salaires impayés durant une saison marquée notamment par des grèves à répétition à cause du même problème. L’équipe, détentrice, lors de précédente édition, de la Coupe d’Algérie et de la Supercoupe d’Algérie, a patienté jusqu’à l’ultime journée du championnat pour éviter le purgatoire. Mais depuis la cérémonie, organisée en leur honneur à l’issue du championnat et pendant laquelle les joueurs ont droit à un salaire, ils n’ont plus rien vu venir, d’où leur empressement à saisir la CRL. Pendant ce temps, le président de la société sportive par actions (SSPA) du club, Abdelghani El Hennani campe sur sa démission, mais sans pour autant que l’AG des actionnaires ne soit convoquée pour trancher l’avenir du club. Une attitude ayant conduit les amoureux de l’USMBA à interpeller le wali qui a reçu dernièrement leurs représentants, et leur a expliqué qu’il s’agit d’une société sportive par actions (SSPA) et qu’elle est régie par le code du commerce, et du coup, le dernier mot revient à ses actionnaires, informe-t-on de même source. Le wali a promis néanmoins d’aider le club, tout en exhortant les actionnaires de faire le nécessaire pour remettre de l’ordre dans la maison, et ce, dans les plus brefs délais.
Les fans, qui ont organisé récemment un sit-in au centre-ville pour revendiquer le départ de la direction actuelle, réclament toujours l’ouverture du capital social de la SSPA de l’USMBA afin de permettre l’arrivée d’une entreprise publique. Cette revendication sera réitérée à l’occasion de la marche que les supporters ont prévu pour samedi vers le siège de la wilaya, souligne-t-on.

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here