Vaccination contre le covid-19 : les autorités sortent l’artillerie lourde

+ RECENTS

Abonnez-vous à notre chaine youtube

Algérie – La troisième vague épidémiologique est entrain de déferler sur l’Algérie à un rythme très inquiétant. Le nombre de cas de contamination est en constante augmentation et dans plusieurs villes du pays la situation est presque intenable. Le personnel soignant est entrain de consentir à d’immenses efforts pour éviter la saturation au niveau des établissements hospitaliers. Le vaccin constitue à l’heure actuelle la meilleure riposte contre la covid-19.

Depuis le début de l’apparition de la pandémie, le corps médical mène combat héroïque malgré l’insuffisance des moyens. D’ailleurs, il ressort dans le bilan du covid-19 que de nombreux acteurs du domaine de la santé ont perdu la vie depuis 2020.

Fortement exposés, ils constituent la première ligne de défense contre la propagation de la pandémie du siècle. Pour lutter efficacement contre la covid-19, il faut une vraie prise de responsabilité au niveau de toute la société. Il faut que chaque citoyen soit impliqué. Le respect des mesures barrières doit être une priorité pour tous, ce n’est que comme ça qu’on arrivera à casser la chaîne de propagation.

Depuis quelques jours, les autorités en charge de la santé appellent les décideurs politiques à prendre des mesures urgentes pour affronter la troisième vague de contamination. Pour de nombreux médecins, l’instauration d’un confinement strict comme ce fut le cas pour la première vague serait salutaire dans le contexte actuel.

Le vaccin l’ultime recours

Reste à savoir si les premières autorités vont franchir alors que le climat social est sous tension et qu’il suffit d’un rien pour faire monter le mercure. Abderrahmane Benbouzid, le ministre de la Santé a clairement indiqué que la situation est très alarmante et qu’il va falloir agir au plus vite.

En plus d’une vaste campagne pour inciter les algériens à respecter les mesures de gestes barrières, un autre plan va être élaboré pou encourager la population à se faire vacciner. Des millions de doses de vaccin sont disponibles et pour atteindre cet objectif de vaccination à grande échelle, le ministère de la santé va user de tous les moyens dont il dispose. Le but recherché est de pouvoir vacciner un million de personnes par mois.

Pour freiner la propagation de la maladie, il n’y a pas d’autres alternatives foi du ministre de la Santé. Différents centres de vaccination seront implantés dans les lieux publics les plus fréquentés pour toucher un plus grand nombre de personnes. “Près de quatre millions de doses seront réceptionnées entre le 11 et le 18 juillet courant. Nous avons suffisamment de doses pour arriver à vacciner le plus de personnes, contrairement aux derniers mois où les quantités étaient très insuffisantes” dira monsieur Benbouzid

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

NE MANQUEZ PAS !