in

Vaccins anti covid 19: Le quota de l’OMS pour l’Algérie diminué

Le quota réservé à l’Algérie par l’OMS aurait été amputé d’une importante quantité de doses pour approvisionner des pays pauvres. Une nouvelle baisse des quantités n’est pas à écarter. Ainsi, l’Algérie, qui comptait sur ce quota, est contrainte aujourd’hui de revoir ses calculs et sa stratégie.

Selon le site elwatan.com, la production locale du vaccin Spoutnik, une autre option choisie par le gouvernement qui permettrait, selon lui, d’accélérer la vaccination, n’est pas pour autant la meilleure solution. Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, a déclaré hier sur les ondes de la Radio Chaîne 3 que la fabrication du vaccin Spoutnik par le groupe Saidal, en collaboration avec le fonds russe avec l’accompagnement par un laboratoire indien, ne sera effectif qu’à partir du mois de septembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *