Vaste mouvement d’humeur dans les hôpitaux les jours à venir

AlgérieLe système sanitaire algérien a été fortement ébranlé par la crise sanitaire du coronavirus. Le mental du personnel soignant a été mis à rude épreuve. Il va falloir se dépêcher pour mettre en place des mécanismes qui vont permettre de restructurer de fond en comble le système sanitaire du pays.

Le personnel soignant a lutté avec les moyens du bord pour éviter que le pire ne se produise et il faut dire que c’est en grande partie grâce à eux que le pays n’a pas plongé dans le chaos épidémiologique. Ces derniers temps, les cas de contamination ont fortement diminué ce qui a permis au personnel soignant de souffler un tant soit peu.

Cependant, le risque d’une 4e vague est dans tous les esprits et la vigilance est de mise. Hier mercredi 03 octobre, le syndicat du personnel hospitalier a appelé l’ensemble des travailleurs à observer un arrêt de travail qui selon l’évolution des choses pourra être reconduit tout au long de cette semaine.

Le personnel soignant plus soudé que jamais

Le débrayage a été bien suivi dans de nombreuses wilayas du pays. Le personnel soignant est en mouvement d’humeur pour exiger de meilleures conditions de vie et de travail. Parmi leurs revendications, il y a le paiement régulier de la prime covid-19, la bonification de la retraite, la reconnaissance de la covid-19 comme maladie professionnelle pour le personnel de santé.

Les acteurs du monde de la santé se sont bien organisés pour faire entendre leurs voix. Par ailleurs, un service minimum a été mis en place au niveau de tous les établissements hospitaliers et des structures sanitaires pour éviter des désagréments.

Lire aussi :
Pourquoi les billets d'Air Algérie sont-ils si chers ?

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL