Vie chère : les syndicats haussent le ton

Algérie – Le pays est confronté actuellement à de nombreux défis tant sur le plan social, sanitaire et économique. Cela fait plusieurs mois maintenant que le pays est confronté à une grave récession économique, consécutive à la crise sanitaire de la covid-19 et la chute du prix du baril de pétrole.

Face à cette conjoncture économique, de nombreux algériens doivent se serrer la ceinture pour assurer le minimum vital. Le prix des denrées de grande consommation a littéralement explosé.

L’inflation est plus que présente dans la vie des algériens et rien ne montre pour l’instant que la situation va s’améliorer dans un futur proche. Face au coût très élevé de la vie, un regroupement de 12 syndicats est monté au créneau pour essayer de faire bouger les lignes au profit du peuple.

Trouver au plus vite des solutions 

C’est ainsi que ce lundi 27 septembre, le regroupement des syndicats a tenu une conférence de presse pour interpeller les plus hautes autorités face à la dégradation des conditions de vies de la population.

Pour un problème de calendrier, les syndicats n’ont pas choisi de date pour mener des actions de grande envergure. Cependant, il est ressorti de cette rencontre que d’ici la première semaine du mois d’octobre une série d’actions sera entreprise pour défendre le pouvoir d’achat du peuple.

De nombreux travailleurs vivent dans la précarité et il est de plus en plus difficile d’arriver à joindre les deux bouts. Il va falloir que l’État trouve les voies et moyens pour permettre à sa population de souffler un peu au risque de voir le mercure social grimpé très vite.

Lire cet article  Covid-19 : l'avis de Tebboune sur le vaccin

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS