Voici la liste des logements publics mise en vente par L’ENPI dépuis ce mardi 27 juillet

+ RECENTS

Algérie-A partir de ce mardi 27 juillet, L’Entreprise nationale de promotion immobilière (ex-EPLEF) lance l’opération de souscription en ligne pour l’acquisition de logements promotionnels libres répartis sur cinq sites à Oran, Bir El Djir et Hassi Ben Okba, a-t-on appris de sources autorisées qui précisent que la priorité sera donnée au paiement comptant.

Le recours au paiement par crédit immobilier à hauteur de 90% peut être envisagé pour les logements qui ne trouvent pas preneur dans certains sites. Ces logements, dont le nombre n’a pas été communiqué, seront proposés à la vente libre «au prix actuel du marché» sans aucune condition spécifique, précisent nos sources. Le dossier de souscription doit comporter uniquement un acte d’extrait de naissance et une photocopie de la carte d’identité nationale. Les citoyens ayant bénéficié des anciennes formules de logements (AADL, LSP, LPA, LPL…) peuvent souscrire à cette opération. La plupart des logements promotionnels libres mis en vente se trouvent dans des endroits très prisés (Akid Lotfi, USTO Pyramides et cité Petit), mais les prix proposés par l’ENPI risquent de dissuader les clients les plus téméraires et notamment durant cette période de récession qui frappe le marché immobilier local.

Le premier site de 176 logements promotionnels libres, qui est situé dans un endroit «stratégique» à Akid Lotfi, avait été réalisé en 2016 par la société privée El Bayrak Construction qui a également construit des centaines de logements location-vente au pôle urbain Ahmed Zabana à Misserghine. Cette société a également réalisé le projet 59 LPL au quartier USTO Pyramides. Elle est actuellement chargée de la réalisation des travaux TCE avec VRD de 593 logements promotionnels libres avec commerces intégrés à Haï Fellaoucen (Barki).

Selon plusieurs connaisseurs du marché immobilier à Oran ces logements promotionnels libres risquent de connaitre une mévente en raison de leurs prix «inaccessibles» pour une bonne partie des clients potentiels et la forte concurrence des promoteurs privés, dont certains ont revu à la baisse leurs prix tout en proposant des formules de paiement plus flexibles (paiement par tranches sur deux ans, crédit immobilier bonifié). Certains promoteurs privés, qui viennent d’achever leurs projets à Oran, proposent d’ores et déjà des logements grand standing avec toutes commodités dans des endroits très prisés à 10 millions de cts le mètre carré au lieu de 14 et 18 millions de cts.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

NE MANQUEZ PAS !