Zeghmati de retour à la Cour d’Alger : fin de l’impunité pour Chakib Khelil ?

6

Par R. Mahmoudi – Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a nommé, ce jeudi, Belkacem Zeghmati nouveau procureur de la Cour d’Alger, en remplacement de Benketir Benaïssa.

Cette nomination, à l’heure où les convocations et comparutions d’anciens responsables devant la justice battent leur plein, laisse penser que les autorités politiques veulent donner un coup de fouet aux affaires en cours.

Belkacem Zeghmati s’est illustré en août 2013 pour avoir émis des mandats d’arrêt contre l’ex-ministre de l’Energie Chakib Khelil, son épouse, ses deux enfants, ainsi que le neveu de l’ancien ministre des Affaires étrangères Mohamed Bedjaoui, Farid Bedjaoui et quatre autres personnes avant d’être démis de ses fonctions en avril 2016.

Les décisions avaient été lancées par la justice dans le cadre de l’affaire Sonatrach qui connaîtra d’autres rebondissements. Le procureur général de l’époque, Belkacem Zeghmati, avait déclaré, au moment de l’annonce de l’émission des mandats d’arrêt que «seulement trois pays, la France, l’Italie et la Suisse, ont affiché leur volonté de coopérer avec la justice algérienne dans cette affaire».

Entretemps, Chakib Khelil réapparaît en Algérie et entame une tournée des zaouïas, sans être inquiété, avant de se lancer dans un cycle de conférences à travers plusieurs universités du pays.

Le retour de Belkacem Zeghmati à son poste de procureur de la Cour d’Alger signifie-t-il la fin de l’impunité pour l’ex-ministre de l’Energie Chakib Khelil et sa prochaine convocation par la justice ?

R. M.

Source : algeriepatriotique

6 COMMENTS

  1. Eh allonsy aussi pour le geneâne nezzar et sa progeniture. Il faut ouvrir son dossier et ceux de ses enfants. Le Hirak ne lâche pas ce traître assassin. Crime, assassinat de BOUDIAF, détournement des deniers de l’état et autres.

  2. Nous devons saluer ici, la conscience juridique et politique de, Monsieur Belkacem ZEGHMATI.
    Avoir oser, faire face droit debout contre vents et marées, au système politico-mafieux, compte tenu du contexte et circonstance ambiant d’alors…
    Vive l’Algérie.

  3. @mourad, je crois que vous êtes un proche de chakib khelil vu votre réaction instantanée au retour du procureur ZEGHMATI. ce chakib khra a réussi à se remplir les poches sur le dos de la SONATRACH sui reste un bien public.
    Ça s’appelle de la CORRUPTION avec les grandes compagnies étrangères et bien sûr la bénédiction du connard de bouteflikhra.
    Il mérite d’être jugé comme tout le monde.

  4. J ai travaillé avec lui a la cour de bolide dans les années 80
    C EST UNE personne honnête intégré et très très compétant

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here