in

Zetchi banalise la corruption et se dit surpris par les sanctions de l’Union arabe

Zetchi banalise la corruption et se dit surpris par les sanctions de l’Union arabe

DIA-21 Septembre 2018: Le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, s’est dit «surpris et étonné» par les sanctions infligées par l’Union arabe de football à l’USM Alger. Zetchi a précisé qu’il prendra attache avec la direction de l’USMA avant de faire probablement un recours auprès de l’Union arabe. Il a rappelé que la participation de l’USMA à la coupe arabe est intervenue après la signature d’une convention entre la FAF, l’Union arabe et l’USMA. En d’autres termes, la FAF pourrait ne plus signer cette convention et suspendrait la participation des clubs algériens à la coupe arabe.
Pour ce qui est de l’équipe nationale, Zetchi a confirmé que l’affaire de l’ancien sélectionneur national, L’Espagnol Lucas Alcaraz, se trouve au niveau de la FIFA. Le dossier n’est pas clos et reste toujours en litige. La FAF pourrait payer cher le recours d’Alcaraz à la FIFA.
Enchainant sur l’équipe nationale, Zetchi s’est dit satisfait du travail effectué par Belmadi dont les résultats commenceront à apparaitre au bout du 5e stage, a-t-il estimé. Il a en outre annoncé que Belmadi s’occupera, à sa demande, de l’équipe nationale A’ des joueurs locaux.
Réagissant à l’enquête sur la corruption dans le football en Algérie, publiée par la chaîne BBC, Zetchi a reconnu que la corruption existe en Algérie, affirmant que les médias algériens en ont déjà parlé et parlent encore. Toutefois, il s’est engagé à réagir à l’avenir et ne pas fermer les yeux sur les affaires de corruption, comme ce fut le cas pour l’affaire Ain Fekroun-EL Khroub au temps de Raouraoua.
Zetchi a aussi réagi aux clubs qui ne paient pas leurs joueurs, lesquesl recourent à la FIFA. IL a indiqué que la FAF ne paiera pas à la pace du CRB, sachant que le joueur béninoir Aoudou du CRB a saisi la FIFA laquelle a sommé le CRB de régulariser sa situation au risque de le rétrograder en division inferieure.
La FAF avait payé à la place de l’USM Bel Abbes la saison dernière, mais ce club, menacé par la FIFA, n’a pas remboursé la FAF, a révélé Zetchi qui le menace de sanctions.
Sur un autre registre, Zetchi qui voulait remettre en cause le professionnalisme a dû être remis à sa place dans la mesure où il annonce l’application du cahier des charges afin d’amener les clubs à s’engager dans le professionnalisme. Ceux qui ne suivront pas seront considérés comme des clubs amateurs.
Dans le même sens, le président de la FAF a fait savoir qu’au courant de cette saison, des audits seront effectués au niveau des clubs afin de les amener à mettre en place une gestion saine et transparente.
Nassim Fateh

Source : Dia Algerie

Dia Algerie

What do you think?

Written by Metsoul Fekoune

Arabie Saoudite : Une blonde pour présenter le Journal de 20h ! (Vidéo)

Gaza: un Palestinien tué dans de nouveaux affrontements